Artisanat pour tous

index généralcourrielnouveautésconversions

Capteurs de rèves

Origine du capteur de rèves

Dans la tradition orale du peuple Ojibwé, le raconteur vous dira qu'autrefois tous les clans étaient situés dans un endroit très vaste nommé Turtle Island (le Monde) et chaque matin, Asibikaashi, la femme-araignée, construisait sa hutte spéciale avant l'aurore et aidait Wanabozhoo à ramener giizis (le soleil) à son peuple. Si vous êtes levé avant l'aurore, cherchez la petite hutte et vous verrez le miracle de la capture du soleil alors que la lumière étincelle sur la rosée.

Asibikaashi prenait bien soin de ses enfants, mais quand le peuple Ojibwé s'est dispersé aux quatre coins de l'Amérique du Nord, selon la prophétie annoncée, Asibikaashi avait de la difficulté à faire le trajet vers tous les berceaux. Alors les mères, les soeurs et les Nokomis (grands-mères) commencèrent à tresser les toiles magiques pour les nouveau-nés en utilisant des cercles de branches de saule et des nerfs ou du cordage faits à base de plantes. La forme du cercle représente comment giizis traverse chaque jour à travers le ciel.

image

Le capteur de rèves filtrera tous les mauvais bawedjigewin (rèves) et laissera passer seulement les bonnes pensées lorsque nous ne sommes que des abinooji. Vous verrez un trou au centre du capteur de rêves où les bons bawadjige peuvent passer. Aux premiers rayons du soleil, les mauvais rêves prisonniers de la toile seront détruits.

Quand nous voyons la petite asibikaashi, nous ne devrions pas la craindre mais au contraire la respecter et la protéger. En honneur de leur origine, les points où la toile se connecte au cercle sont soit de 8 pour les huit pattes de la Femme-Araignée ou 7 pour les 7 prophéties.

La tradition veut qu'une plume soit placée au centre du capteur de rèves. Elle signifie le souffle ou l'air, essentiels à la vie. Un bébé qui regarde l'air jouer avec la plume au-dessus de son berceau s'amuse tout en apprenant que l'air est important à la vie.

Les peuples Amérindiens sont en général très stricts concernant l'identité et les rôles de chaque sexe. La plume du hibou est gardée pour la sagesse (plume féminine) alors que la plume d'aigle représente le courage (plume masculine). L'usage de ces plumes, provenant des oiseaux sacrés de la Nation, a été aboli lorsque les capteurs de rêves ont été vendus dans le commerce. Les plumes ont maintenant été remplacées par des pierres, comme il se faisait dans les Nations de l'Ouest Américain et elles représentent les points cardinaux.
Les capteurs de rêves faits pour les adultes n'ont jamais de plumes.

Les capteurs de rèves faits d'une branche de saule et de nerfs sont pour les enfants et ne sont pas conçus pour ètre permanents. Éventuellement, le saule sèche et la tension sur les nerfs cassera l'attrapeur de rêves. C'est supposé arriver ainsi. Cela reflète la jeunesse, quelque chose qui doit être mais qui doit aussi s'achever.

Les capteurs de rêves pour adultes sont faits de fibres pour refléter des rêves plus adultes. Dans plusieurs régions du Canada et du nord des États-Unis, la forme est plutôt la larme, pour représenter la raquette (mode de locomotion pédestre dans la neige épaisse).

Noms amérindiens

Asubakacin (Tribu Ojibwé - Bande de la White Earth - signifie "comme un filet", "ressemble à un filet")

Bwaajige Ngwaagan (Tribu Ojibwé - Bande de Curve Lake - signifie "attrapeur de rêves")

Capteur de rêves moderne

Fournitures

  • 1 anneau de macramé de 13 cm de diamètre
  • 3 mètres 60 de lacet suédine
  • 90 cm de laine acrylique blanche
  • 2 petits disques métalliques (conchos)
  • 2, 70 de cordelette cirée
  • 14 perles rotules ivoire
  • 14 perles rotules noires
  • 14 plumes (courtes et larges de préférence)
  • Ciseaux
  • Colle
  • Règle
  • Pinces à linge à ressort

Pour plus de réalisme, vous pouvez remplacer l'anneau par une branche verte d'environ 1 cm de diamètre et d'un mètre de long. Pliez les bouts ensemble et faites la toile de la même manière.

image
1 2 3 4 5 165



#1 - Coupez 2 mètres 10 de lacet suédine. Collez l'une des extrémités à l'anneau; utilisez une pince à linge pour tenir en place jusqu'à ce que la colle soit sèche. Enroulez la suédine autour de l'anneau, en faisant bien attention à ce que la suédine ne roule. Enroulez jusqu'au point de départ, mettez une goutte de colle, une pince à linge et laissez sécher.

#2 - Pour faire la toile, attachez une des extrémité de la corde cirée à l'anneau.

#3 - Faites 9 noeuds autour de l'anneau en les espaçant de 4 cm chacun.

#4 - Faites le dernier demi-noeud un peu plus près du tout premier pour éviter d'avoir un trou dans la toile. Gardez la babiche bien tendue entre les noeuds.

Commencez la 2° rangée au centre du fil que vous avez déjà tressé sur la première rangée.

#5 - Continuez à tresser de la même manière jusqu'à ce qu'il vous reste un petit trou au centre.

Faites un double noeud dans la babiche, ajoutez une goutte de colle et coupez l'excédent de babiche lorsque la colle est sèche.

#6 - Utilisez un morceau de 30 cm de long pour faire le noeud coulant. Pliez en 2 et faites un noeud pour relier les deux bouts. En haut de l'anneau, attachez le lacet en glissant la boucle dans l'anneau et autour de l'anneau et par-dessus le noeud. Tirez sur le lacet pour maintenir en place.

Coupez le reste de la suédine de cette facon: une pièce de 30 cm, quatre pièces de 20 cm. Coupez également 3 pièces de laine acrylique blanche de 30 cm chacune.

Pour attacher les pièces de laine, pliez la laine en deux, placez la boucle au dessus de l'anneau et passez ll'autre bout de laine dans cette boucle. Tirez pour serrer la boucle. Attachez ainsi les trois pièces de laine en bas de l'anneau (comme sur la photo).

Attachez un des bouts de 20 cm de suédine en bas de chaque bout de laine et faites un double noeud. Glissez une perle noire puis une blanche sur chaque bout de suédine et faites un noeud pour les tenir en place.

Utilisez un bout de 20 cm de suédine pour attacher un disque métallique en haut du bout de laine central. Glissez 3 perles sur chaque extrémité de ce bout de suédine: ivoire, noire, ivoire. Faites un noeud pour les tenir en place. C'est plus facile de faire un côté à la fois.

Pour en terminer avec les bouts de laine, glissez deux plumes sous le lacet du haut et ajoutez une goutte de colle pour bien les fixer.

Attachez l'autre disque métallique en haut de la toile en utilisant le bout de suédine de 30 cm. Glissez-y 5 perles en alternant les couleurs. Faites un noeud au bout pour les maintenir en place.

Collez trois plumes de chaque côté du disque métallique du haut de la toile.



Pour faire une taille supérieure, utilisez un anneau de 30 cm de diamètre, 2 mètres 10 de suédine en taille de 3 mm. Pour un diamètre de 45 cm d'anneau, prenez 6 verges de suédine, pour un diamètres de 15 cm, vous aurez besoin de 1 mètre 20. Vous aurez besoin également de suédine en plus pour les pendants et l'attache.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics