Artisanat pour tous

index généralcourrielnouveautésconversions

Macramé

page précédente Page 4 page suivante

Noeuds de macramé

Les deux principaux noeuds du macramé sont le noeud plat et le noeud feston double. Ceux-ci se prêtent à de multiples combinaisons et offrent une infinité de patrons. L'appellation des noeuds peut varier d'un livre à l'autre, d'une région à l'autre et d'une époque à l'autre. C'est aussi le cas pour leurs nombreuses variantes et combinaisons.



Noeud plat

Aussi appelé demi-clé renversée, ce noeud plat n'est pas le noeud plat des scouts. Il se fait généralement avec 4 fils; les deux fils du centre sont porteurs du noeud. Cer derniers ne bougent pas; ils soutiennent le noeud. Les fils extérieurs, appelés fils de travail, façonnent le noeud et ce sont ceux qui bougent. Ce noeud se fait en deux étapes.

image

Première étape:
1. Passez le fil de droite par-dessus des deux fils porteurs et en-dessous du fil de gauche et mettre de côté. Ceci doit ressembler au chiffre 4 à l'envers.
2. Prenez le fil de travail de gauche; passez-le en-dessous des porteurs et sortez-le dans la boucle.
3. Tirez horizontalement les deux fils de travail en tendant les fils porteurs verticalement, ceci termine un demi-noeud.



image

Deuxième étape:
La deuxième étape se fait telle la première mais en ses inverse.
1. Passez le fil de gauche par-dessus les deux fils porteurs et en-dessous du fil de droite et laissez-les de côté.
2. Prenez le fil de droite, passez-le en dessous des fils porteurs et sortez-le dans la boucle. Tirez, en groupant les deux parties du noeud et en laissant les fils porteurs bien à plat.
3. Le noeud terminé présente une boucle à droite.



Le noeud plat se fait également à partir de la gauche. Ainsi, le deuxième mouvement se fera en partant de droite et la boucle se situera à gauche. Ce noeud peut également se faire avec un ou plusieurs fils porteurs (4, 6, etc.), ou même sans fil porteur. image



Ruban de noeuds plats

Une succession de noeuds plats sans espace s'appelle un ruban (ou un cordonnet). Le fil porteur est complètement caché. Pour reconnaître si le dernier noeud d'un ruban est terminé, on doit voir la boucle du même côté qu'on a commencé. On repart par la suite du côté où se trouve la dernière boucle. image



Bouton de noeuds plats

Le bouton de noeuds plats se monte comme suit: un ruban de quatre noeuds plat est fait puis remontez et enfilez les deux porteurs au centre des cordes en tirant jusqu'à ce que le dernier noeud soit appuyé. Un bouton est ainsi formé. En se servant des deux fils de travail, faites un noeud plat sous le bouton en le remontant. image

Selon la fibre utilisée, trois ou quatre noeuds plats seront nécessaires à la réalisation d'un bouton.



Le papillon

Plusieurs noeuds plats espacés puis remontés sur les fils porteurs forment un papillon. La largeur des papillons est proportionnelle à l'espace laissé entre les noeuds. Le papillon s'appelle aussi un picot, surtout quand il est fait seul. image



Le noeud plat alterné

Le noeud plat alterné sert à relier les fils entre eux et forme le patron le plus souvent utilisé. Il se fait rapproché, produisant ainsi un effet de densité, comme dans le cas d'un châle, ou espacé, pour un motif plus aéré. Le principe s'appuie sur la division de chaque noeud en deux et la formation de nouveaux noeuds avec les fils des noeuds voisins (comme on fait une frange à deux ou trois étages) et ce, à chaque rang. image

Dans le travail à plat, puisque certains fils restent en suspend au début et à la fin de chaque deuxième rangée, ils sont laissés en attente et travaillés sur tous les rangs impairs. Dans un ouvrage rond, il n'y a jamais de fils en attente. Pour obtenir un motif régulier, à plat ou en rond, il faut toujours commencer du même côté et faire une rangée complète avant d'entreprendre la suivante.



Ruban de noeuds plats alternés

Cette tresse est semblable à la demi-clé renversée (tresse de noeuds plats) sauf que l'on utilise deux fils. On noue d'abord les deux fils de droite aux deux fils de soutien du centre, puis les deux fils de gauche aux deux mêmes fils de soutien. On continue la tresse en alternant le modèle gauche-droite, droite-gauche. image



Ruban double de noeuds plats alternés

Cette tresse est nouée comme la tresse avec alternance de noeuds plats, mais en utilisant 4 fils. Les fils 1 et 6 sont noués autour de 2 et 5 respectivement et les fils 3 et 4 se croisent l'un l'autre et sont noués alternativement aux fils 2 et 5. image



La spirale

La spirale (ou torsade) est un ruban de demi noeuds plats. Il faut répéter toujours la même opération. Le fil porteur doit être entièrement couvert sinon la spirale aura des ratés. Commencée à droite, la torsade tourne vers la gauche et vice-versa. image

Après trois ou quatre demi-noeuds, la spirale commence à tourner. Ne la retenez pas et utilisez le fil extérieur du côté original sans chercher à savoir si c'est le fil de départ. Arrêter à la fin d'une rotation complète, c'est-à-dire lorsque l'ouvrage revient à plat. Un ou deux demi-noeuds font toute la différence; ceci empêche le travail qui suit de biaiser.



La spirale alternée

Pour changer de direction sur un grand ouvrage, prévoyez le même nombre de demi-noeuds pour chaque partie de la spirale et comme la précédente, terminez à plat. image



Tresse de fils porteurs alternés

On emploie quatre fils pour réaliser ce motif. On forme d'abord un noeud plat avec les trois fils de gauche, puis l'on fait un noeud plat en utilisant les trois fils de droite. Ici, les noeuds plats n'ont qu'un fil de soutien. image

Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics