Artisanat pour tous

index généralcourrielconditions d'utilisationconversions

Casse-tête à volonté

Les petits n'en ont jamais assez, alors, pourquoi pas leur laisser faire les leurs? Un casse-tête est avant tout une image sur un support plus ou moins rigide, découpée en plusieurs morceaux qu'on doit placer dans le bon ordre pour voir l'image.

Voici des instructions très faciles pour faire un casse-tête adapté aux besoins de votre enfant. Vous pouvez aussi vous servir de cette technique pour amuser plusieurs enfants à la fois, que ce soit pendant une fête, au camp de vacances, en visite, ou les jours de pluie.

image


Fournitures

  • 1 image à découper.
  • 1 feuille de papier de couleur de la même taille
  • Colle en bâton ou en liquide
  • Ciseaux et crayon à mine douce
  • Règle (facultatif)


Technique

image
  1. Collez l'envers de l'image sur un carton (pas ondulé). Pour éviter que les pièces ne se décollent au découpage, mettez de la colle dans une soucoupe et passez un pinceau large et raide dans la colle puis "peignez" l'endos du carton avec la colle.
  2. Lissez bien l'image pour éviter la formation de bulles.
  3. Laissez sécher complètement.
  4. Sur l'endos ou l'endroit (à votre goût), dessinez des formes diverses qui se rejoignent toutes, pas nécessairement dans les coins.
  5. Découpez sur les lignes, soit aux ciseaux si le carton est mince, ou avec un cutter si le carton est épais.


L'important est de ne pas faire plus de morceaux que l'enfant ne peux en assembler. Vous êtes les seuls juges de cela mais voici quelques conseils:
  • Utilisez des images avec beaucoup de couleurs pour les plus jeunes et les moins habiles. Augmentez la difficulté lentement, images moins de colorées ou plus de morceaux.
  • Si vous faites plus d'un casse-tête à la fois, utilisez au dos, des cartons de couleurs différentes pour ne pas les mélanger.
  • Vous pouvez utiliser des dessins comme base de casse-tête, ou des illustrations de calendriers, des pages de magasines, un collage de plusieurs petites images, etc.
  • Si vous désirez utiliser une image faite aux pastels ou au crayons de cire, enduisez l'image d'une couche ou deux de fixatif de pastel (en aérosol), pour éviter que le casse-tête ne tache les doigts.


image

Voici un exemple de la difficulté que peut représenter trop de morceaux. Tant que les pièces sont côte-à-côte, il est difficile de juger de la complexité du casse-tête. Une fois que les pièces sont mélangées, et pas toutes à l'endroit, le problème est beaucoup plus grand.

Veuillez noter qu'il n'y a pas plus de morceaux dans l'image de droite que dans celle de gauche, mais certaines des pièces découpées ont été retournées à 90 degrés.

Morceaux imbriqués

image
Il est important de mentionner que cette technique n'inclut pas les morceaux imbriqués, comme pour un casse-tête industriel. Celui-ci est découpé avec des lames ayant cette forme, qui sont pressées sur le carton pour découper tout le casse-tête d'un seul coup.

Cette machine à force hydraulique, bruyante et dangereuse, sert à baisser les coûts du casse-tête en le fabriquant en très grandes quantités. Ce qui, naturellement, n'est pas l'objet de cette page.





Cette page fait partie du site "Artisanat pour tous" © (année en cours). Toute utilisation à des fins commerciales, ainsi que l'archivage du site, en tout ou en partie, sont strictement interdits.

Le texte est subjectif. L'auteur ne se tient pas responsable des accidents qui pourraient subvenir en cas de négligence, des erreurs typographiques (ou de traduction), ou de la disponibilité des pages.
Tous les documents sont publiés ici uniquement pour des raisons éducatives et informatives. Aucune permission n'a été demandée ou accordée pour la diffusion, la traduction ou la modification des documents utilisés.




web
analytics